Je reprends ma plume, pour partager une expérience avec l'énergie de "Baba yaga"...

Ces derniers temps beaucoup de choses sont en mouvement intérieurement, des prises de conscience, des révélations intérieures, des désillusions et surtout des peurs, je crois que dès que l’on décide d'avancer sur le long chemin de la connaissance de soi , on n'est rapidement confronté à nos propres démons, qui attendaient patiemment dans l'ombre qu'on leur donnent eux aussi un peu la parole...Et là ils viennent nous assaillir de questionnements, remettre en cause les avancés pourtant si évidentes que nous avions réussit à mener, ils herent pour saper nos projets que nous pensions si bien construits.... Et finalement le château de pierre devient château de cartes, car il manque a cette connaissance une base solide, celles de ces peurs, de ces enfermements, de ces démons intérieurs. Mais il faut à un moment ou l'autre prendre son courage a deux mains et accepter que nous ne pouvons avancer sans une solide connaissance de ces parts d'ombres qui sommeillent en chacun de nous et qui surgissent lorsque l on si attends le moins...

Alors finalement, Baba Yaga vient a nous lorsque nous en avons besoin... et cela a été mon cas, elle se présente, mais nous sommes libre de la rencontrer ou pas , elle n'impose rien.... nous avons toujours le choix, car sa leçon c'est que nous devons être ce que nous sommes en profondeur, et se présenter devant elle avec la conscience de savoir pourquoi on n'est là, et ce que l'on vient chercher auprès d'elle. 

Le voyage que j'ai effectuée a sa rencontre, à été révélateur, pas de grandes illuminations spirituelles; qu'ont s’entendent, ce n'est pas le but. Mais une réelle confrontation à moi même, dans la noirceur de sa grotte, elle invite par son attitude inébranlable à se positionner, à être au "clair"! Qu'es tu venu chercher ? C’est toi qui as besoin de moi ? Que veux-tu? ... Baba Yaga, sans complaisance, demande à ce que l'on trouve par soi ce que l’on vient chercher a son contact. Elle montre que pour avancer, il faudra dans sa propre intimité se plonger, et affronter ce que l'on refuse de s'avouer.

Baba Yaga, m'as appris que dans la vie, rien n'est "gratuit», au sens littéral du terme, ainsi pour recevoir il faut savoir donner et inversement...

Ainsi je suis revenue de ce voyage avec un travail qu'elle m'a donné accomplir, en échange d’un don sur ma sincérité intérieure ; pour affronter mes peurs, et avancer sur le chemin de la réel connaissance de moi. Ainsi je devrais chaque jour écrire une vérité intérieure et jeter une de mes peurs....

C'est ainsi que dans ma quête d’authenticité, ici, j'ai décidé de partager  chaque jour une de mes vérités... pour que chaque jour qui passé-je sois un peu plus "au clair" avec mon essence intérieure.

05/09/2013

Je suis ma propre vérité, j'échange en gardant toute ma personnalité, je partage sans rien emprunter, je suis ma meilleure guide, ma meilleure voix car je fais confiance à ce que je suis en réalité.

Je jette la peur d'être assumée car elle m'empêche de me révéler...

06/09/2013

1.« Le paraitre m’empeche d’etre pleinement, il n’est qu’un de mes pales reflets, il m’empeche de me realiser et de voir qui je suis en réalité. le paraitre me confronte à la necessité que j’ai d’etre aimé, mais cette amour je suis en capacité de me le donner.

Je jette ma peur d’etre qui je suis, et de ne pas etre aimé. »

 

2.« Ce que je fais , je le fais pour moi ! je ne me juge pas en aillant le sentiment d’etre jugé, j’assume chacune de mes vérités sans censure, pour me mener sur le chemin de ma propre liberté. J’ouvre mon cœur à ma nature innée car j’ai le droit d’exister !

Je jette ma peur d’etre jugé et de me sentir rejeté car je me donne l’estime dont j’ai besoin pour etre en paix ! »